Ejnclke Le mot de Jetsun Pema – “Tibet – les Enfants de l'Espoir”
Le mot de Jetsun Pema

Le mot de Jetsun Pema

(Présidente d’honneur de l’association)

 

“ Il est très encourageant de savoir que Ghislaine Rigamonti continue de soutenir le projet initié par Phurbu Dolma en 2006, pour soutenir l’éducation des enfants tibétains réfugiés.

Phurdon La, ainsi que nous l’appelions affectueusement, est arrivée bébé au Tibetan Children’s Village (TCV). Elle a ensuite suivi ses études à l’Ecole internationale de Mère, à Pondichéry, en Inde du Sud, puis revint au TCV où elle travailla pendant six années. C’était une jeune femme de grande gentillesse, extrêmement considérée, et qui s’est engagée à aider les autres, et plus particulièrement sa communauté. Après son installation en France, elle créa sa propre association “Tibet — les Enfants de l’Espoir” pour soutenir l’éducation des enfants tibétains réfugiés en Inde et au Népal.

Bien que les Tibétains soient exilés depuis presque soixante ans, les besoins sont toujours nécessaires et importants. En exil, en dehors de conférer une éducation moderne, des efforts sont faits pour préserver notre héritage culturel ancien, basé sur la compassion et la non-violence. Cet aspect de la culture tibétaine n’est pas seulement utile à notre peuple, mais a aussi le potentiel d’apporter sa contribution à la communauté internationale, en ces temps de violence et de sang versé.

Nous apprécions tout particulièrement les efforts de Ghislaine qui continue le travail commencé par Phurbu Dolma, et nous aimerions demander à chacun d’étendre à travers elle, votre assistance et votre coopération pour réaliser le rêve de cette jeune femme qui nous a quittés prématurément.

Jestun Pema La

 

Merci et encore une fois, s’il vous plaît, continuez de nous aider.”